Première étape : mon passeport

Première étape : mon passeport

Il faut savoir qu’avant d’aller au Canada avec mes maîtres, il y a quelques petites choses à faire et à savoir pour que mon voyage se passe bien.

Les autorités canadiennes

Heureusement, la France est un pays exempt de rage, donc pas besoin pour moi d’obtenir un permis d’importation ni de subir une mise en quarantaine à mon arrivé au Canada (ouf, j’ai eu chaud).

Mais il y a quand même des règles à respecter. D’après l’agence canadienne d’inspection des aliments (hey mais je suis pas un aliment moi ?!), il me suffit d’avoir un certificat de vaccination contre la rage. Ppfff, facile ! Allez, c’est parti ! Rendez-vous avec mon vet.

Chez le vétérinaire

Au delà du certificat de vaccination contre la rage, assurez-vous d’avoir aussi ces autres éléments :

  • Le passeport : dans les 15 € (à vous de faire jouer vos talents de négociateurs). Il est valable à vie.
  • La puce : l’identification est exigée par l’Union Européenne.
  • Le certificat de vaccination contre la rage : le passeport pour animal de compagnie de l’Union européenne est une solution de rechange acceptable au certificat de vaccination contre la rage à condition qu’il soit écrit en français ou en anglais, ai été délivré et signé par un vétérinaire praticien, identifie l’animal (race, sexe, couleur et poids), mentionne que l’animal a été vacciné contre la rage, indique la date de vaccination, indique le nom commercial et le numéro de série du vaccin homologué, précise la durée de l’immunité (Attention : le vaccin n’est valide qu’une année).
  • Le certificat de bonne santé : à réaliser quelques jours avant le départ.

 

2 Comments

  1. Pingback: Prendre l'avion avec son animal de compagnie - Hopla Quebec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *